Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques, personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus
Speed Burger - Le vrai goût du burger
  • Témoignage
    Franchisé à Laval depuis 2012

    Un parcours  100% Speed Burger

    Mon parcours professionnel a commencé en tant qu’équipier chez Speed Burger Angers, puis j’ai été cuisinier à Limoges, avant d’évoluer vers un poste de manager à Angoulême.

    J’avais envie d’être mon propre patron. Entreprendre en franchise me permettait d’être libre, tout en profitant d’un support juridique et marketing. Grâce à mon expérience, je connaissais bien Speed Burger. Les échanges avec le siège et la convivialité du réseau m’ont convaincu de choisir cette enseigne.

    A l’avenir, je souhaiterais ouvrir un second point de vente pour prendre un peu de distance avec le terrain et me concentrer sur la gestion.

  • Amandine et Emmanuel Cottenceau
    Franchisés à Cholet depuis 2008

    Un couple de franchisés

    Je possède une expérience de 8 ans dans la livraison de pizzas et Amandine a été responsable d’un point de vente dans le textile. Séduits par le concept de livraison de hamburgers, nous avons ouvert notre Speed Burger en 2008.

    Nous sommes bien encadrés mais libres, nous avons notre mot à dire. La carte est renouvelée deux fois par an et le référencement des produits nous facilite les achats. L’avantage aussi de cette activité est que nous profitons de tous nos après-midis en famille.

    Mes conseils aux futurs franchisés : bien suivre la formation dispensée par le siège et démarrer avec une trésorerie suffisante.

  • Jacques Péniguel
    Franchisé à Rennes depuis janvier 2007, il ouvre une 2ème unité à Rennes en mars 2015

    Une multifranchise réussie

    Précédemment manager d’une pizzeria sous enseigne, j’ai repris en 2007 un restaurant Speed Burger. Plus gestionnaire que créateur, la franchise m’a permis de me lancer tout en étant rassuré par un concept éprouvé.

    J’ai bénéficié d’un accompagnement privilégié et ce, dès mon arrivée : deux animateurs de Speed Burger m’ont épaulé pendant un mois et m’ont permis de prendre mes marques auprès des équipes en place.

    Les échanges avec le franchiseur sont fréquents et plusieurs fois par an, des rencontres sont organisées pour recueillir le point de vue des franchisés et fédérer le réseau. Le réseau est là à tout moment, il y a une véritable dimension humaine au sein du groupe.

    La rentabilité de mon premier magasin m’a convaincu de renouveler l’expérience. Le modèle économique est bien maîtrisé, donc je me suis dit « Allons-y ! ». Depuis deux ans, j’étais arrivé à saturation sur le premier point de vente. Conscient du potentiel dormant qui existait, j’ai pris cette décision et dès l’ouverture du 2e magasin, l’activité a rapidement décollé, confirmant que cette décision était la bonne.

  • Témoignage
    Franchisé à Valenciennes depuis mars 2014

    Une évolution constante

    Après avoir fait une école de commerce à Lille, j’ai commencé par travailler chez Decathlon où j’ai occupé le poste de chef de rayon pendant près d’un an. J’avais toujours eu l’idée de devenir chef d’entreprise. A ce titre, se lancer en franchise me paraissait plus sécurisant car on ne part pas de zéro.

    J’ai démarré mon activité avec une dizaine de personnes dont la majorité se chargeait de la livraison à domicile. Le bilan est très positif car nous avons réalisé la première année d’activité un chiffre d’affaires de +10% de plus que notre CA prévisionnel.

    Pour mon deuxième exercice, ma priorité est de fidéliser et de recruter de nouveaux clients, afin que l’activité du point de vente continue de progresser. L’idée est surtout de stabiliser cette affaire mais je pense déjà à la création d’une deuxième unité Speed Burger. Cela n’est pas pour tout de suite mais dans les 2 à 3 prochaines années, cela serait parfait comme timing.

  • Julien Fleutiaux
    Franchisé à Nice depuis août 2012

    Franchisé à 21 ans

    Etudiant en économie-gestion à Nice, j’avais pris un petit boulot dans le Speed Burger que j’ai finalement racheté quelques années plus tard. Ce Speed Burger était exploité depuis 2008 par un franchisé qui souhaitait vendre. Cette opportunité m’a intéressé car je m’ennuyais un peu sur les bancs de l’université. J’ai arrêté mes études pour devenir franchisé à l’âge de 21 ans.

    Même si j’avais mis un peu d’argent de côté, j’ai dû faire appel à mes parents pour constituer mon apport personnel, afin de présenter mon projet auprès des banques.

    Mon point de vente est en progression constante. Cela nécessite de s’adapter en permanence, avec l’embauche de nouveaux personnels et le fait de proposer de nouveaux services . Je souhaite également ouvrir un deuxième point de vente à Nice très rapidement.